Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Catalogue

Les appareils de chauffage central et la décoration des appartements – Brousseval (Haute-Marne)

Détails:

  • Type de document: Catalogue
  • Description physique: 1vol. (23p.) : ill. ; 15x21cm
  • Détenteur: ASPM
  • Domaine: Art
  • Sujet: Appareils de chauffage central art déco
  • Pays: France
  • Région: Champagne Ardenne
  • Département: Haute Marne
  • Commune / Ville: Brousseval
  • Auteur: Henri Clouzot
  • Editeur papier: Établissements Eug. Devillers & ses Fils
  • Lieu d'édition papier: Belfort
  • Date d'édition papier: 1925
favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche édité par : le 13 septembre 2022

Description:

CAT_BROU_036

Brousseval et Brandt, petite histoire du radiateur Art déco

Inventé par l’Écossais James Watt au début du XIXe siècle, le radiateur apparaît en France en 1877 et se généralise vers 1930, après une longue période de transition durant laquelle le poêle, traditionnel cadeau de mariage dans les campagnes, résiste vaillamment.

Les catalogues des fondeurs de Haute-Marne montrent l’évolution des appareils de chauffage jusqu’au début du XXe siècle : poêles émaillés de Dommartin-le-Franc, Lyonnais des Fonderies de Saint-Dizier ou de Viry à Allichamps qui ont chauffé tant de classes, Phare de Montreuil-sur-Blaise, cheminées roulantes à feu continu du Val d’Osne, calorifères de Durenne ou de Capitain-Gény…

Les Fonderies de Brousseval se distinguent avec du matériel conçu pour le chauffage central. En 1902, elles éditent un album dans lequel figurent une chaudière à vapeur et plusieurs modèles de l’ancêtre du radiateur – encore appelé poêle – composés d’éléments assemblés par des brides, horizontalement ou verticalement. Parmi eux, les tuyaux à ailettes circulaires ou méplats dont l’efficacité laissera un souvenir brûlant à plus d’un !

Le terme de radiateur apparaît dans l’album de 1909 avec une offre complémentaire de 11 modèles dont les modules en fonte sont réunis entre eux par un système de bagues filetées permettant d’en modifier le nombre, l’écartement et la forme. Certains sont ornés de motifs classiques comme ceux qui ont été fournis au Sénat. Figure aussi un modèle à coffre permettant de chauffer les assiettes ou maintenir les plats à bonne température.

En 1925, Brousseval frappe fort à Paris lors de l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes en présentant des radiateurs Art déco particulièrement beaux et – objets inédits – des cache-radiateurs dans le même style. Leur succès fait grand bruit dans le Landerneau parisien comme en témoignent les publications de l’époque, dont celle qu’Henri Clouzot, conservateur du musée Galliera, consacrera à la décoration des appartements.

Les radiateurs de Brousseval, jusqu’alors dessinés par des ingénieurs plus soucieux de leur performance technique et de leur rayonnement calorifique que de leur aspect esthétique, viennent de gagner leurs lettres de noblesse grâce à la collaboration de cinq artistes adeptes du beau dans l’utile : Kiss, Dunaime, Bagge, Follot et Brandt.

Si la mémoire est ingrate pour certains d’entre eux, il en est un dont le nom reste internationalement connu : Brandt.

Issu d’une famille émigrée à Paris après l’annexion de l’Alsace en 1870, Edgar Brandt (1880-1960) se formera à l’École nationale professionnelle de Vierzon avant de créer sa société à Paris en 1902 avec une activité de ferronnerie et d’armement. La fabrication de ses célèbres appareils électroménagers ne débutera qu’en 1926.

Derrière la réussite exceptionnelle de l’industriel se cache un créateur talentueux dont les œuvres en fer forgé séduisent les amateurs d’art mais aussi un fervent défenseur des beaux-arts appliqués à l’industrie.  Il s’inscrit dans la succession des nombreux sculpteurs qui ont fourni aux fondeurs d’art haut-marnais des centaines de modèles artistiques conçus pour le moulage au sable et reproduits en série. L’originalité de Brandt est de s’être penché sur le design d’objets domestiques pour faire rimer confort avec décor.

À l’heure où les modes de chauffage connaissent une nouvelle révolution programmant la disparition du radiateur, il est temps de rendre hommage à ce pionnier des temps modernes qui a offert aux générations le luxe d’avoir chaud à tous les étages !

Pour télécharger le catalogue, c’est ici : Brousseval Art Déco

 

   

36 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Listing ID: 614632026a9c09a6

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

Catalogue

 

Catalogue

Fonderies et ateliers de construction Tusey près Vaucouleurs (Meuse) –...

CAT_TUSE_011 – Supplément n° 2 des albums édition 1892, 1896

15 février 2014

1284 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Catalogue

 

Catalogue

Fonderies et ateliers de constructions du Val d’Osne – Fascicul...

CAT_VAOS_013 Pour télécharger le catalogue, c’est ici : CAT VAOS 013  

15 février 2014

1370 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Catalogue

 

Catalogue

Société anonyme des Établissement métallurgiques A. Durenne – Album n...

CAT_DURE_006

15 février 2014

1062 vues au total, 0 vues aujourd'hui