Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

 

Segor Industries

Fiche édité par : le 23 juin 2020

Source(s)

Segor Industries [Ressource électronique]. [Consulté le 24 février 2020]. Accès Internet :  : https://segor.fr/

Description:

La Société anonyme pour l’Exploitation d’Engins Graisseurs à Alimentation Pneumatique naît à Paris le 7 décembre 1882. Elle a pour objet l’exploitation d’un système de paliers graisseurs et de boîtes à huiles, brevetée par Charles Dusaulx. Ce brevet est resté valable presque jusqu’à la Première Guerre mondiale. C’est d’abord Thomas Nel qui développa l’entreprise. D’abord exclusivement installée à Paris, la société éprouva le besoin d’étendre sa surface de production et de se rapprocher de ses fournisseurs de fonte et de bronze, dont une bonne partie se trouvait en Meuse, comme les établissements Salin à Dammarie-sur-Saulx. En concurrence avec Sermaize et Abainville, le site de Beurey présentait quelques avantages décisifs : « une plate-forme naturelle de chargement » pour le cubilot est envisageable ; la force motrice est intéressante : « 100 CV pendant 4 mois, 50 CV pendant 4 mois, 25 CV pendant 4 mois ». Ajoutons le prix, raisonnable, auquel M. Claudel propose de vendre son usine. Antonin Montupet, qui dirigeait l’entreprise depuis 2 ans, choisit Beurey en 1905. « Désormais, les différents organes de transmission […] pouvaient être construits en totalité à Beurey selon un schéma de concentration vertical presque complet puisque nous disposions de la force motrice » (A. Chartier). La société subit la crise des années 1930, comme toute l’économie française et mondiale, 1934 fut une année critique. La société dût diminuer le nombre d’heures de travail et réduire les salaires de 10% ; l’usine chômait alors deux jours par semaine. La Seconde Guerre mondiale fit ressentir ses effets dès la mobilisation de 1939 : 30 ouvriers sur 70 furent mobilisés à Beurey. 100% pour l’usine de Paris ! Dans ces conditions, réaliser la commande de 10 000 bombes en fonte par mois se révéla impossible, même en faisant travailler les ouvriers de Beurey 54 heures par semaine. Le marché fut abandonné. En juin 1940, après avoir échappé de peu aux bombardements, alors que les allemands progressaient rapidement, ordre fut donné par téléphone à Alcide Barbier, directeur de l’usine de Beurey, d’incendier l’usine qui venait d’échapper de peu aux bombardements. Cet ordre ne fut pas exécuté. Les employés et leurs familles partirent alors en exode. L’usine de continua de fonctionner pendant l’Occupation, beaucoup de femmes étant venues renforcer les effectifs. Mais le deuil qui frappe les villages de la vallée de la Saulx, martyrisés le 29 août 1944, toucha aussi l’usine qui perdit 7 membres du personnel dans le drame. La société connut de grandes difficultés jusqu’en 1946. Puis elle bénéficia des Trente Glorieuses. Segor employait à cette période le plus d’effectifs : 179 employés en 1948. L’idée de regrouper toutes les productions de Segor à Beurey remontait aux années 1960 : l’entreprise était alors dirigée par Louis Chartier. Ce sera chose faite entre 1968 et 1972 sous la présidence de son fils Alain Chartier. Peu à peu, les bâtiments de l’usine furent détruits et reconstruits pour accueillir les activités décentralisées de Paris. En 1996, la société Engins Mécaniques Segor S.A. est devenue Engins Segor S.A. En 2003, la société a pris le nom commercial de Segor Industries.

214 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Listing ID: N/A

Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image

 

 

Constructeurs

V. Chomienne

Fondée en 1946, du nom de son fondateur, un fabricant de machines-outils de Villeurbanne (69), Pourtant, son arrivée à Chambost Allières en 1958 avait démarré […]

23 juin 2020

278 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image

 

 

Constructeurs

F. Soyer

Ateliers de constructions mécaniques spécialisés dans les pompes à chapelet. Ils furent fondés par Félix Soyer et sis 80-82-84 rue des Pyrénées à Paris. Au […]

23 juin 2020

194 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image

 

 

Constructeurs

Fenwick

Fenwick est une société familiale créée à Paris en 1862 par Noël Fenwick, chef d’entreprise d’origine écossaise et qui obtint la nationalité française quelques années […]

23 juin 2020

211 vues au total, 1 vues aujourd'hui