[…]" /> Manufrance

Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

 

Manufrance

Fiche édité par : le 23 juin 2020

Source(s)

Wikipédia [Ressource électronique]. Manufrance. [Consulté le 23 mars 2020]. Accès Internet : < https://fr.wikipedia.org/wiki/Manufrance

Description:

Le 10 novembre 1887, Étienne Mimard et Pierre Blachon, qui avaient déposé le 27 octobre 1887 le brevet du fusil Idéal, achetèrent la Manufacture Française d’Armes et de Tir de Monsieur Martinier-Collin pour 50 000 pièces-or. Deux ans auparavant, soit en 1885, fut créé Le Chasseur français, un périodique sur le monde de la chasse. En 1892, s’ouvrit le premier magasin de vente à Paris au 42 rue du Louvre. Peu de temps après la découverte de la bicyclette, l’entreprise lança la sienne sous le nom d’Hirondelle. De fait, l’entreprise fut rebaptisée Manufacture française d’armes de Saint-Étienne. La mention et cycles sera ajoutée en 1901. En 1902, une centrale électrique fut construite pour l’usine. En 1906, la société possédait 8 magasins en France et 367 agences à l’étranger et dans les départements d’Outre-Mer. En 1911, la Manufacture française d’armes et cycles de Saint-Étienne prit le nom de Manufrance et devint une société anonyme ; Étienne Mimard en fut le premier directeur général. En 1914, Pierre Blachon décéda et légua la majorité des actions aux Hospices civils de Saint-Étienne. À cette date, Manufrance a des magasins dans quinze des plus grosses villes françaises : Rouen, Paris, Avignon, Toulouse, Nantes, Lille, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Nancy, Troyes, Valence, Lyon, Nice… En 1944 le fondateur, Étienne Mimard, décéda à son tour. Il avait renoncé, depuis les grèves de 1937, à léguer la moitié des actions qu’il détenait à ses employés ; il les transféra à la mairie de Saint-Étienne. Pierre Drevet devint PDG. En 1945, Manufrance s’adjoignit des commerces indépendants pour ouvrir des magasins agréés Manufrance. En 1952, Jean Fontvieille succéda à Pierre Drevet. La Deuxième Guerre mondiale eut un lourd impact sur Manufrance. En effet, Étienne Mimard ne souhaita pas collaborer avec les Allemands et, de ce fait, ne bénéficia pas du matériel que ceux-ci auraient pu fournir. En 1970, Manufrance fabriquait plus de 70 % des armes de chasse françaises. L’entreprise disposait de 125 000 m2 d’usines à Saint-Étienne. Elle expédiait chaque année 20 000 tonnes de marchandises en France et dans le monde entier. 48 magasins étaient répartis dans toute la France. 1 500 000 foyers recevaient le catalogue. En 1973, à son apogée, Manufrance disposait de 64 magasins dans toute la France et 30 000 références dans son catalogue. En 1975, les premières difficultés apparurent à cause notamment du manque d’évolution de l’outil de production et des effets négatifs du premier choc pétrolier sur la consommation. Entre 1976 et 1978, les problèmes s’amplifièrent. En automne 1977, les premières manifestations apparurent. En 1979, la société fut mise en liquidation judiciaire. La Société nouvelle Manufrance fut alors créée mais elle ne put servir les commandes par manque de fonds de roulement. Le 23 octobre 1980, le tribunal de commerce de Saint-Étienne annonça le dépôt de bilan. Après le rachat de quelques marques du portefeuille de l’ancienne société Manufrance, et la création le 1er octobre 1988 de la SARL Manufacture française d’armes de Saint-Étienne dont il est le gérant, Jacques Tavitian relança l’activité par le biais d’un magasin à Saint-Étienne et un catalogue de vente par correspondance. Grenade était une marque de Manufrance.

91 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Listing ID: N/A

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

 

Constructeurs

Guillemin Sergot Pégard (GSP)

Né à Arras, diplômé des Arts et Métiers (Chalons, promotion 1887), et de l’école centrale de Paris (1893), Henri Guillemin (1872-1925) devint constructeur mécanicien et […]

23 juin 2020

66 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image

 

 

Constructeurs

H. Ernault Somua

La société Somua (Société d’outillage mécanique et d’usinage d’artillerie) fut fondée en 1861 par Etienne Bouhey. En 1914, elle fut associée au programme d’usinage d’artillerie […]

23 juin 2020

66 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

 

Constructeurs

Warner et Swasey

Machinistes de la Nouvelle-Angleterre, Worcester P. Warner et Ambroise Swasey formèrent un partenariat en 1880 à Chicago. L’entreprise s’installa à Cleveland, où elle ouvrit un […]

23 juin 2020

99 vues au total, 0 vues aujourd'hui