Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

 

Goulut et Borne

Fiche édité par : le 23 juin 2020

Source(s)

Inventaire du patrimoine de Franche-Comté. Moulin à papier Petitjean, puis usine de construction mécanique et fonderie Goulut-Borne… [En ligne]. [Consulté le 15 mai 2020]. Accès Internet :  : http://patrimoine.bourgognefranchecomte.fr/connaitre-le-patrimoine/les-ressources-documentaires/acces-aux-dossiers-dinventaire/etude/e4c86a75-2183-411b-ab40-a1fa5bdf1561.html

Description:

En 1856, Célestin et Hippolyte Goulut transférèrent leur atelier de construction mécanique dans le moulin à papier Petitjean. Leur établissement industriel avait été créé en 1838, 400 m en amont sur le Morbief, en lieu et place des immeubles sis 25 et 27 rue Henry Guy à Luxeuil-les-Bains. Il comprenait également une fonderie de fonte et de cuivre, et produisait des mécanismes pour huileries, moulins, forges, laminoirs, etc. L’usine était réglementée par deux arrêtés préfectoraux des 27 octobre et 2 novembre 1858. L’arrêté préfectoral du 9 août 1865 autorisait l’usage d’une chaudière pour alimenter une machine à vapeur de 6 ch. La veuve d’Hippolyte, née Martin, repris l’affaire en 1873 sous la raison Veuve Goulut ainée, à laquelle succèdèrent ses fils Félix et Joseph. En 1875, l’atelier de construction mécanique comptait 14 hommes et la fonderie en employait 8. À la mort de Félix en 1883, Joseph s’associa à l’ingénieur Louis Borne et créa une unité de fabrication de turbines hydrauliques. En 1897 fut créée la société en nom collectif Goulut-Borne. Un nouvel atelier de fabrication fut construit dans la seconde moitié du 19e siècle contre le pignon est du moulin à papier. En 1918, la société fabriquait également de l’appareillage électrique. L’effectif était de 80 ouvriers, et en comptait 57 en 1931. Après la Seconde Guerre mondiale, la société fut dirigée par Jacques Frichet, gendre de Léon Borne. Dans les années 1960, l’entreprise fabriquait une centaine de turbines hydrauliques par an, essentiellement destinées aux pays d’Afrique Noire, et consacrait 20% de son activité à la fonderie de fonte. Elle ferma ses portes en 1970.

551 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Listing ID: N/A

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image

 

 

Constructeurs

Shalco

Établissements de constructions mécaniques sis à Palo Alto (États-Unis). Ils construisent notamment des machines à noyauter.

23 juin 2020

502 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

 

Constructeurs

Alph. Dumay et G. Gaumard

Ateliers de constructions mécaniques sis à Joinville, qui construisaient notamment des grues de levage. Les établissements Dumay, fondés en 1856 puis repris par la société […]

23 juin 2020

482 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image

 

 

Constructeurs

Delbove

En 1953, la société des Ets A. Delbove était sise 89 rue Belin à Argenteuil. Elle commercialisait notamment affuteuses universelles, tarauds, fraises, alésoirs et scies […]

23 juin 2020

571 vues au total, 0 vues aujourd'hui