[…]" /> R.S Stokvis et fils

Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

 

R.S Stokvis et fils

Fiche édité par : le 23 juin 2020

Source(s)

Société.com [Ressource électronique]. [Consulté le 16 avril 2020]. Accès Internet :  : https://www.societe.com/societe/r-s-stokvis-et-fils-572064897.html  ; Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris [En ligne]. (Paris), édition du 31 juillet 1941 [Consulté le 22 avril 2020]. p. 646. Accès Internet :  : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6449377n/f2  ; Genealogieonline.nl [En ligne]. Données personnelles Felix Stokvis [Consulté le 22 avril 2020]. Accès Internet :  : https://www.genealogieonline.nl/fr/stamboom-kwatta/I2099.php  ; La Machine moderne : journal mensuel [En ligne]. Paris : Société de publications mécaniques, mai 1920 [Consulté le 22 avril 2020]. p. 1. Accès Internet :  : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6289082j/f1  ; Source : Wikipédia (nl) [Ressource électronique]. RS Stokvis. [Consulté le 22 avril 2020]. Accès Internet :  : https://nl.wikipedia.org/wiki/R.S._Stokvis

Description:

Société d’importation et de vente de nombreux produits techniques, industriels ou même alimentaires, fondée à Rotterdam (Pays-Bas) en 1849 par Rafaël Samuel Stokvis (1807-1889) sous la raison sociale R.S Stokvis et Fils. La fondation de l’entreprise fait suite à l’ouverture en 1844 par ce dernier d’un commerce d’ornements en fonte et autres quincailleries. A partir de 1859, la Maison est dirigée par ses deux fils, déjà présents dans l’entreprise, Samuel Rafaël (1827-1908) et Salomon Raphaël (1833-1900), qui la transforment en société anonyme en 1904 sous la raison sociale Nouvelle société commerciale R.S Stokvis et fils. Un autre membre de la famille, probablement fils d’un deux derniers, Félix Stokvis (1861-1938), fut associé dans l’entreprise de 1908 à 1920. À son apogée, l’entreprise comptait dix-huit succursales aux Pays-Bas. Elle fut la plus grande société commerciale d’Europe occidentale et a existé en tant qu’entreprise indépendante jusqu’en 1972. De nombreuses succursales ont aussi existé à l’étranger au cours du XXe siècle. En France, son existence est attestée en 1913. Plusieurs commerces existaient en région parisienne : 20-22 rue des Petits Hôtels, 103 rue Lafayette et 1 avenue de Verdun à Paris. Un autre vit le jour en 1957 au 201 rue Etienne Marcel à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Il ferma en 2004.

36 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Listing ID: N/A

Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

 

Constructeurs

Guillemin Sergot Pégard (GSP)

Né à Arras, diplômé des Arts et Métiers (Chalons, promotion 1887), et de l’école centrale de Paris (1893), Henri Guillemin (1872-1925) devint constructeur mécanicien et […]

23 juin 2020

28 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image

 

 

Constructeurs

Sisson-Lehmann

Les Ateliers et fonderies Sisson-Lehmann ont été fondés en 1911 par André Sisson à Charleville (Ardennes). Des usines étaient sises à Charleville et à Dannemoine […]

23 juin 2020

26 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image

 

 

Constructeurs

Segor Industries

La Société anonyme pour l’Exploitation d’Engins Graisseurs à Alimentation Pneumatique naît à Paris le 7 décembre 1882. Elle a pour objet l’exploitation d’un système de […]

23 juin 2020

31 vues au total, 0 vues aujourd'hui